PIKINE   BIZ.  COM

LA VOIX DE LA BANLIEUE

SOCIETE

LE SENEGAL AVANCE DANGEREUSEMENT VERS DES LENDEMAINS SOMBRES : PAR IBRAHIMA POUYE ADJOINT MAIRE GANAW RAIL SUD ...

Posted by kinepi on August 21, 2016 at 6:40 PM

Le Sénégal avance dangereusement vers des lendemains sombres. Les raisons sont bien simples. Le Président Macky Sall a été élu le 25 Mars 2012 au DEUXIÈME TOUR.

Avant-hier, tous les sénégalais soucieux du devenir de notre très chère nation ont eu le tournis en entendant le FOU de la galerie APR faire une sortie des plus malheureuses et dangereuses.

Ce régime décidément veut aller aux prochaines élections sans adversaires.

Pour preuves, ils ont agité le problème de la double nationalité par l'entremise de Benoît Sambou pour disqualifier d'office de potentiels adversaires tout en oubliant l'article 28 de la constitution l'a réglé depuis belle lurette.

Ils sont excédés et dépassés par les différents scandales qui les assaillent ( le non reversement d'impôts par les députés, le problème MITTAL, l'affaire PRETO TIM l'affaire BICTOGO...).

Maintenant ne sachant plus où se donner de la tête, ils sont entrain de mûrir un plan qui consiste à élever la caution pour la prochaine présidentielle à CENT MILLIONS de nos pauvres francs ( 100 000 000 f). La sortie de Cisse Lo est sans équivoque.

Certainement pour permettre à la CREI d'avoir de la matière.

Mieux encore le sieur El pistolero souhaite que les candidats qui n'atteindront pas les 5% des suffrages exprimés soient sanctionnés d'une amende pécuniaire et suspendus pendant trois échéances futures.

C'est cela la VRAIE DICTATURE rampante.

Ils ne comptent pas s'arrêter là.

Tenez vous bien et pour franchir le rubicond, ils veulent absolument supprimer le SECOND TOUR de la présidentielle qui leur a permis d'être à la STATION ACTUELLE.

En vérité ces gens sont prêts à tout faire pour s'accrocher au pouvoir.

Tout simplement parce qu'ils traînent énormément de casseroles et savent que leur passage devant la CREI leur est claire et sûre comme les traits de leurs paumes.

Le 23 juin reste frais dans la mémoire des sénégalais et ce dont je suis sûr est qu'aucune forfaiture de trop ne saurait être acceptée.

L'injustice sera combattue sous toutes ses formes.

Dès lors, il devient une impérieuse nécessité pour tout citoyen épris de justice de prendre son courage en bandoulière et de se porter bénévolement en sentinelle pour veiller au respect de l'orthodoxie républicaine.

Le Sénégal n'appartient ni à un clan, ni à un groupe, ni à un Parti, ni à une famille. Le Sénégal est notre bien à nous tous et nous sommes très fiers d'être SÉNÉGALAIS.

Vive le SÉNÉGAL.

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments