PIKINE   BIZ.  COM

LA VOIX DE LA BANLIEUE

SOCIETE

-Les engagements du Candidat Macky Sall : by jupiter lo pikine first

Posted by kinepi on March 28, 2017 at 3:50 PM


 

Jupiter LO .

Mes chers compatriotes dans notre #Instant_Léral 8, nous allons aborder les dérives de nos candidats aux élections présidentielles en se basant sur l’actuel Président. Le but est tout simplement de vous sensibiliser sur l’attitude du candidat, mais surtout d’attirer votre attention pour que tout candidat qui prochainement prendra des engagements soit contraint à les respecter, au cas contraire ce sera un éternel syndrome qui risque de nous hanter.

-Les engagements du Candidat Macky Sall :

S’il est indéniable que la richesse la moins exploitée en Afrique, c’est sa composition démographique, composée essentiellement de jeunes, au Sénégal il n’en demeure pas autrement avec une moyenne d’âge de 22,4 ans et la moitié de la population n’a que 18,7 ans. Malheureusement, il n’y a jamais eu de politique sérieuse d’emploi des jeunes. Le candidat Macky avait su convaincre une jeunesse, frappée par un chômage massif, des opportunités d’autant plus insuffisantes que le système de formation est inadéquat, en prenant ces engagements :

« Le droit à l’emploi des jeunes, voilà vers quoi doivent tendre nos efforts. Nous devons aider notre jeunesse à réussir, d’abord pour elle-même afin de vivre et s’épanouir, ensuite pour ses parents qui ne « réussissent qu’à travers elle », enfin pour le Sénégal et l’Afrique car elle est notre atout le plus précieux pour ce 21ème siècle » Macky Sall.

1. Création de 500.000 emplois sur 7 ans

Le coût global de ces mesures clés sera à partir de 2014 de 120 milliards de FCFA par an.

Gouvernance exemplaire et « rassemblée »

2. Une “réduction du train de vie de l’Etat (120 milliards)“ était annoncée pour financer des “Mesures clés“, “je n’ai besoin que de 25 ministres pour développer le Sénégal“, je vous laisse faire le constat.

“Nous nous engageons à rassembler des femmes et des hommes de conviction et de talents dans un gouvernement resserré,…., en réduisant le train de vie de l’Etat...“ Macky Sall

3. “Une jeunesse reconsidérée et responsabilisée“, quasiment aucune institution majeure (AN, CESE, HCCT…) n’est dirigée par des jeunes, combien de députés ont moins de 40 ans ?

4. “Une Réforme des contenus des programmes scolaires et universitaires ainsi que la professionnalisation des parcours scolaires à partir du collège“. Je vous laisse apprécier

5. La “Construction d’une arène nationale de lutte et de complexes modernes omnisports dans chaque région“, jusqu’à ce jour il n’y a que celle de la honte qui est en phase de construction (500 emplois promis, actuellement il en existe moins de 150, dont la majorité est en grève pour les conditions de traites infligées par les chinois).

6. “Désengorgement de l’Université de Dakar en créant de nouvelles universités dans la banlieue“, ça aussi je vous laisse apprécier avec notre université de lutte.

La liste peut être longue sur les promesses non tenues vis-à-vis des jeunes “oisifs errants“ on pouvait même en citer celle faite aux filles de Ouakam, mais comme nous n’allons pas très bien, on va essayer de se faire soigner.

 

“Les coûts de santé prohibitifs pour une population pauvre et sans protection sociale plongent les familles condamnées à renoncer aux soins dans des situations de détresse et de souffrance innommables. Pourtant, la santé est la mère des richesses. Assurer les bases du développement c’est donc en premier lieu agir sur les principaux leviers de la politique de santé pour renforcer la prévention, améliorer l’accès aux soins, aux médicaments et le suivi sanitaire, augmenter l’offre de soin sur l’ensemble du territoire“ extrait de Yonu Yokutté.

Il faut oser avouer que notre système sanitaire est plus malade que ses patients, un mécanisme infesté de grèves, d’absence de médicaments de base, de radiothérapies, de suffisamment d’experts dans ce domaine, de plateaux dignes de ce nom dans le monde rural, CMU (charrue avant les bœufs, on continue toujours de payer dans les structures).

 

7. Un “Suivi systématique gratuit des femmes durant toute leur grossesse et prise en charge d’un forfait obstétrical pendant toute la grossesse y compris un certain nombre d’échographies obligatoires et planification familiale“, éhème fourasse dandi…

Pour ne pas attraper une maladie en listant les maux de notre système de santé, je vais tenter de faire une petite piqure de rappel des autres engagements électoraux :

8. “Programme d’Insertion et de prise en charge des Handicapés dans le Système Educatif et dans le monde du travail, en particulier dans l’administration“.

9. “Mise en place d’un système de péréquation afin de régulariser et surtout de plafonner les prix du riz, du sucre, de l’huile et du carburant“.

10. “Réhabilitation du chemin de fer KAYES – TAMBA – DAKAR“

11. “Libéralisation totale du secteur de la production pour fournir au minimum 200 MW supplémentaires en « Mix énergétique » (solaire, charbon, thermique, photovoltaïque, biomasse, hydraulique, géothermie) tous les 3 ans en public et privé Interconnexion au réseau électrique nord-africain et ouest africain pour bénéficier des possibles excédents de production du Maroc et d’Europe“, une avancée est notée dans ce sens même s’il n’y a jamais eu de libéralisation.

12. “Construction et équipement de 10 nouveaux hôpitaux de niveau régional et d’au moins d’un centre de santé équipé dans chaque commune ou communauté rurale“

11. “30.000 projets seront concernés chaque année notamment l’artisanat, l’agriculture et le tourisme“.

12. “Promotion d’une présence capitalistique minimale (25%) de privés nationaux dans les secteurs clé de l’économie nationale notamment les grandes industries minières, les cimenteries, les BTP…“, qui peut me dire dans quelle entreprise nous détenons un capital minimal de 25%, le bradage continue.

 

« La démocratie, d’après l’idée que je m’en fais, devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu’au plus fort » Gandhi

13. “Elle exige notamment la liberté des individus, la règle de la majorité, la séparation des pouvoirs – législatif, exécutif et judiciaire – l’indépendance de la Justice et surtout le respect de la Constitution. Autant de principes qui ne sont jamais des acquis définitifs mais plutôt des quêtes collectives permanentes que chaque acte participe à renforcer. En somme il faut veiller à ce que l’Etat de droit soit respecté.“ extrait de Yonu yokutté.

14. “Réforme du Conseil constitutionnel (passage de 5 à 7 membres dont 3 seront nommés par le Président de la République parmi lesquels le Président du Conseil, 1 par la majorité parlementaire, 1 par l’opposition parlementaire et 2 par le Conseil Supérieur de la Magistrature) “ éhème fourasse sur la nomination.

15. “Réalisation d’un audit des comptes et des politiques publiques suivi d’un débat public parlementaire sur les recommandations“. Oups Assemblée qualifiée comme la plus caduque de l’histoire du Sénégal.

16. “Réduction du train de vie de la Présidence de la République sous contrôle de la Cour des comptes et du Parlement“, en 2013, il était de 43 milliards, en 2014 c’est passé à 61 milliards, et maintenant à 81 milliards à ce rythme en 2019 il dépassera le record avec plus de 100 milliards.

17. “Suppression du cumul des mandats (entre toute fonction exécutive et toute fonction élective) “, la majorité des ministres sont des maires, des maires PCA ou PCS, ……

18. “Déclaration du patrimoine des membres du gouvernement, des directeurs généraux des entreprises et des établissements et entreprises publics et rationalisation des salaires des dirigeants publics“, qui sont les membres du gouvernement à avoir déclaré leur patrimoine ?

18. Justice indépendante et moderne :

Mis sous tutelle du pouvoir exécutif, instrumentalisé par ce dernier et insuffisamment doté en ressources humaines et matérielles, le pouvoir judiciaire n’est pas toujours en mesure d’assurer pleinement ses missions dans l’impartialité et l’indépendance. Je vous laisse mettre un contenu dans cette rubrique (affaire pétrotim, CREI, Karim Wade, Khalifa Sall et Cie…)

19. “Création du Haut Conseil pour la Promotion de la Démocratie et des Droits Humains (HCPDDH) qui disposera des prérogatives de la CENA, du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel et du Médiateur qui, par conséquent, seront supprimés“. Je vous laisse apprécier.

20. “Candidature conjointe avec l’un des pays frères suivants – Mauritanie, Gambie ou Guinée-Bissau pour l'organisation de la CAN de football. “, aucun jalon allant dans ce sens.

 

Chers compatriotes, chers jeunes, l’idée de cette contribution n’est pas de décriée la personne de Macky Sall “Da niuy niane gaal gui mouthie ndakh sou mouthié niu mouthie“, mais d’attirer votre attention sur les échéances futures, de nos relations avec les potentiels candidats pour que tout engagement pris à l’avenir soit respecté. Mettons les clivages politiques de coté et soyons tous animés par un sentiment de patriotisme pour un Sénégal émergent. Les nations qui étaient avec nous dans le même wagon vers les années 60 nous octroient aujourd’hui l’aide au développement, celles qui étaient dans les classes inférieures sont entrain de nous surclasser, qu’allons nous léguer à nos descendants ?

CINQ ANS après….

Jupiter LO

Mouvement Banlieue Futur

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments